Les 5 meilleurs tropes en romance

Les 5 meilleurs tropes en romance

La romance est un genre littéraire qui déchaîne les passions depuis toujours. Il captive les lecteurs depuis des siècles et le fera sans doute jusqu'à la fin des temps. Parmi les plus férus de romance, se trouvent les jeunes adultes auxquels un genre littéraire se dédie: le Young Adult.
Aujourd’hui, les romances contiennent un éventail de schémas narratifs, plus communément appelés « tropes » qui sont devenus des éléments clés du genre. Il en existe de nombreux et les fans ne sont pas toujours d’accord à leurs propos ; certains en adorent que d’autres détestent.  BookTok et BookStagram regorgent d’ailleurs de contenus passionnés où les fans expriment leurs avis.
Dans cet article, je vais te présenter les cinq meilleurs tropes de la romance et enfin trancher la question. Oui, c’est moi qui décide.

1. Ennemis to lovers aka le classique

Le trope "ennemis to lovers" signifie littéralement "d’ennemis à amoureux". C'est l’un, voire LE schéma narratif romantique le plus populaire dans les livres pour jeunes adultes. Dans ce trope, les personnages principaux commencent par être en désaccord ou même à se détester, mais au fil de l'histoire, ils se rapprochent et développent des sentiments romantiques l'un pour l'autre.

 La raison pour laquelle ce trope plaît tellement, c’est grâce à la tension dramatique qu’il crée. Les lecteurs sont fans des arcs durant lesquels les héros n’acceptent pas leurs sentiments et les combattent. Ils refusent d’accepter qu’ils aiment celui ou celle qu’ils veulent détester ; leurs sentiments évoluant plus vite que leur orgueil qui ne les laisse pas accepter qu’ils se soient trompés.

Ce trope donne souvent lieu à des scènes intenses où des disputes éclatent à cause de non-dits. On aime tous le fameux « parce que je t’aime ! » brusquement lancé au plein milieu d’une dispute. My harteu…

De plus, il offre des romans dont les personnages évoluent fortement le long de l’histoire, car ils doivent remettre en question leurs convictions et leurs préjugés pour trouver un terrain d'entente avec leur ennemi et avancer dans leur relation.  

Enfin, les couples de ces livres finissent souvent par ressentir des sentiments bien plus intenses que dans d’autres tropes. En effet, ces sentiments ont combattu et surpassé des sentiments négatifs bien encrés et sont donc plus forts grâce à ces épreuves.

Recommandations : Prince cruel de Holly Black & Obsidienne de Jennifer L. Armentrout 

2. Arranged mariage aka mon destin

couverture mariage arrangé

Le mariage arrangé se retrouve dans de nombreux romans young adult et est un classique du genre. Souvent, les deux héros sont forcés de se marier pour des raisons politiques, financières ou culturelles, sans que leurs sentiments ne soient pris en compte.

 On retrouve principalement ce trope dans les romances fantasy, de mafia ou historiques. La manière dont est exploré le mariage arrangé diffère d’ailleurs fortement en fonction de l’univers dans lequel il a lieu. Dans les romans historiques, le héros est souvent empli d’un sentiment de responsabilité envers sa femme et, même s’il ne ressent pas de sentiment amoureux, il prend son mariage au sérieux. Dans les romances mafia, en revanche, le héros se montre souvent désagréable et exprime clairement que cette union est un fardeau pour lui. La fantaisie est souvent un mélange des deux. Il y a donc des sous-genres à ce trope et l’un pourrait te plaire alors que l’autre non.

 Ayant quelques similarités avec les ennemis to lovers, les héros de ces histoires sont amenés à surmonter leur réticence initiale pour apprendre à se connaître avant de tomber amoureux. En effet, même s’ils subissent tous les deux le mariage, la situation créée souvent un ressentiment entre les deux, et ils rejettent leur colère, frustration ou tristesse l’un sur l’autre.

 Ce trope est populaire, car il offre un cadre propice au dramatique et à l’intense. Le fait que les personnages soient forcés de se marier crée une tension émotionnelle qui captive le lecteur dès le départ. De plus, pour justifier cette pratique, ces histoires se déroulent souvent dans des univers gorgés de règles strictes, ce qui intensifie la porté de chaque action et crée du suspense.

 Enfin, ce trope permet d'explorer des thèmes tels que la tradition, les différences culturelles, la sacralité du mariage et les conflits de valeurs. Le trope du mariage arrangé est donc un moyen efficace d'explorer des thèmes complexes tout en créant une intrigue romantique et passionnante pour les lecteurs.

Recommandations : La fiancé de l'hivers de Christelle Dabos & Terms and conditions de Lauren Asher

3. I was sent to kill you aka obligé qu'il y ait une scène avec un couteaux sous la gorge

 Ce trope a souvent lieu dans un monde fantastique dans    lequel un des personnages principaux est un assassin     ou un mercenaire envoyé pour éliminer l’autre     protagoniste. Cela pour des raisons politiques ou   idéologiques. Il arrive également que la personne ayant   l’intention de tuer, le fasse par vengeance et ne soit pas   envoyée par une organisation ou un gouvernement.

 Cependant, une fois qu'ils se rencontrent, le héros   assassin remet en question ses croyances et sa mission,   car il réalise qu'il a plus en commun avec l’ennemi qu'il   ne le pensait. Les personnages découvrent souvent qu'ils partagent des valeurs et des convictions similaires, ce qui bouscule toutes les certitudes et crée une confusion difficile à gérer pour le potentiel tueur.

Ce trope crée donc une dynamique complexe entre les personnages, qui doivent naviguer entre leur loyauté envers leur camp respectif et leurs sentiments croissants l'un pour l'autre. Les scènes romantiques sont souvent intenses, car les personnages sont en conflit avec eux-mêmes alors qu'ils luttent pour surmonter leurs différences et construire une relation où peut s’installer de la confiance.

Pour conclure, le trope « j’ai été envoyé pour te tuer » offrent des lectures captivantes qui proposent souvent des retournements de situation surprenants. Dans ces récits, personne n’est à l’abri d’une trahison, pas même le lecteur….

Recommandations : Chasseurs de flammes de Hafsah Faizal & Captive de Renée Ahdieh

  4. Fake dating aka "ça a toujours été vrai pour moi, bébé"

Couverture Fake dating

Ah le fameux trope où deux personnes qui ne se connaissent pas vraiment ou encore qui ne s’entendent pas décident de se faire passer pour un couple pour X ou Y raison. Ce schéma narratif est très populaire dans les films de comédie romantiques, mais également dans les romans de Young Adult. Et on ne peut que comprendre ce succès. Qui n’a jamais rêvé de faire semblant d’être en couple avec une célébrité et de profiter de rendez-vous romantique sans le stress des premiers dates ? Tout ça pour finir par vraiment trouver l’amour dans le processus. J’attends encore qu’un milliardaire qui a besoin d’être accompagné à un gala me demande de jouer le rôle de sa fiancée, moi…

 Le fake dating peut sembler cliché, mais il peut être utilisé de diverses manières pour donner lieu à des histoires d’amour douces, drôles et émouvantes. En effet, il existe mile et un scénarios qui peuvent justifier le besoin d’avoir un compagnon au point d’en engager un. Cela permet donc de diversifier le décor et l’univers des histoires utilisant ce trope.

 De plus, le fait de partager un secret crée une complicité entre les héros qui vont construire une relation sincère sans s’en rendre compte. Ces histoires peuvent être très légères mais également dramatiques. En effet, se sentir tomber amoureux, et ne pas savoir si la personne en face fait toujours semblant, crée une tension qui donne lieu à des scènes fortes en émotions.

 Le lecteur est d’ailleurs souvent tenu en haleine, attendant le moment où la vérité sur la nature des sentiments des protagonistes va éclater.

Recommandations : The kiss quotient de Helen Hoang & Better than the movies de Lynn Painter

 

5. Amnésie ... nan, je rigole 

5. Les âmes-soeurs aka t'as pas le choix enfaite

Couverture Soulmates

L'idée que chaque personne a une âme-sœur, une personne destinée à être avec elle pour l'éternité, a toujours séduit et captivé. Pour preuve, le trope des âmes-sœurs est l'un des plus anciens thèmes romantiques de l'histoire de la littérature.

 Dans les romans young adult, ce trope est souvent utilisé pour créer une tension dramatique et émotionnelle. En effet, l’annonce que deux personnages sont âmes-sœurs dans le YA entraîne de grands changements. Si les deux héros étaient déjà amoureux alors l’un des deux se sent trahi, car l’autre était au courant et n’a rien dit. Si les héros ne sont pas en couple, alors ils sont souvent ennemis et l’annonce que leur Némésis est leur âme-sœur chamboule leurs croyances et ils rejettent cette décision du Destin.

 D’ailleurs, le trope des âmes-sœurs pose souvent la question de l’aspect romantique du concept d’âmes-sœurs. En effet, avoir quelqu’un qui nous est prédestiné nous retire le choix et impose une personne. De nombreux livres mettent donc en scène des âmes-sœurs qui ne finissent pas en couple, car elles choisissent d’aimer quelqu’un d’autre.

 Une sortie livresque très attendue, le tome 6 de la saga Un palais d’épines et de roses, abordera sans doute ce thème-là. Elaine et Lucien ou Elaine et Azriel ? Les paris sont ouverts.

 En résumé, les âmes-sœurs sont un thème romantique classique qui continue de captiver les lecteurs Young Adult. Les histoires d'amour et de destin ont un pouvoir émotionnel indéniable, et les écrivains continuent de trouver des moyens créatifs d'explorer cette idée.

Recommandations : Hush hush de Becca Fitzpatrick & Les chroniques lunaires de Marrisa Meyer

 

 

Retour au blog

Laisser un commentaire